Malcraft
Ce serveur est fermé depuis le 27 décembre 2012.
Vous pourrez lire les sujets, vous inscrire au forum mais il est inutile d'essayer de joindre le serveur.


Bienvenue sur le forum du serveur MalCraft !
 
PortailAccueilRechercherMembresS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» cc sava
par Jesxlt_ Dim 7 Déc - 12:42

» [IMPORTANT] Qui est encore vivant ?
par Jesxlt Jeu 26 Juin - 18:00

» [Communauté] Le cas de Jesxlt_
par Jesxlt_ Jeu 26 Juin - 17:53

» Progression de mojangs en vers minecraft
par Naim Lun 21 Avr - 22:12

» Ma chaîne Youtube /o/
par zerbount Mer 3 Juil - 21:09

» Anniversaire
par Nini78680 Ven 18 Jan - 17:22

Sondage
Pensez vous que Jesxlt_ doit être débanni ?
Oui
35%
 35% [ 7 ]
Non
45%
 45% [ 9 ]
Sans avis
20%
 20% [ 4 ]
Total des votes : 20
Octobre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     
CalendrierCalendrier
N'ayez pas peur, cliquez !

Partagez | 
 

 Histoire de Nye Verden

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Squiller
Chercheur d'or
Chercheur d'or
avatar

Messages : 893
Description : gooby pls

MessageSujet: Histoire de Nye Verden   Mer 19 Sep - 15:10

Ceci est un index des Termes importants concernant
l’univers de Malcraft. Le classement est effectué dans l’ordre
alphabétique. Il n’est pas complet et ne le sera sans doutes jamais, car
d’autres termes risquent de faire leur apparition.



Creepte :
La Creepte est une organisation secrète de rites profanes et
démoniaques visant à extraire les puissances du Nether. Elle fut fondée
par le Darquois Njal durant l’an 27 du Dagorlìn et continua de perdurer
sur Valerianne. D’abord inoffensive institution religieuse, elle finit
par basculer dans la magie noire et entra en conflit avec les
inquisiteurs d’Olympia, menant Pix à la ruine.


Dagorlath : Ce mot désigne le cataclysme qu’a subit Nye Verden, mais est rarement employé.


Dagorlìn :
Mot signifiant « jours d’après ». Ce terme désigne les jours suivant le
cataclysme. Il signifie de ce fait une renaissance de Nye Verden, car
le Dagorlìn correspond à un repère chronologique et au début d’un
nouveau calendrier, et donc le retour à l’an 0.


Darquois :
Les Darquois furent les habitants du royaume nordique de Darcan, voisin
de la nation de Malhas située plus à l’ouest. Les Darquois sont depuis
toujours détenteurs de connaissances scientifiques et alchimiques très
importantes. Suite au cataclysme, les darquois tente de fuir vers le
sud. Mais ils sont rejoins par Squiller et les Malheriens avec qui ils
fondèrent le clan des Malcraftiens, qui devint un peuple soudé et doué
de grandes connaissances.


Malcraftiens :
Les Malcraftiens sont un peuple originaire du Nord de Nye Verden qui
apparait suite au cataclysme, résultat d’un regroupement de survivants
venus des pays voisins de Malhas et Darcan par Squiller. Les Malheriens
et Darquois ont su mettre en commun leurs connaissances et ériger au fil
des années maints refuges pour s’abriter. Les malcraftiens apparaissent
comme un peuple soudé, mais parfois un peu trop entreprenant, ce qui
leur joua des tours à plusieurs occasions. Cependant, ils se divisèrent à
quelques reprises en plusieurs clans et royaumes, mais restent
toutefois très revendicatifs en qualité de malcraftiens.


Malheriens :
Les Malheriens étaient les habitants de Malhas, un ancien royaume au
nord de Nye Verden, Voisin de Darcan, nation plus à l’Est. C’est un
peuple ayant acquis un savoir conséquent dans le domaine des
installations minières et dans les variables électro statiques. Le pays
fut ravagé, comme le reste du monde, et les survivants subsistèrent un
court temps dans l’errance. L’un d’eux, Squiller, dans sa grande
sagesse, décida de mener autant de rescaper possible à la recherche de
leurs voisins Darquois pour se rassembler et former un clan soudé : les
Malcraftiens.

Mestreliaths :
Les Mestreliaths (« Ceux qui se réfugient ») sont les malcraftiens
ayant choisit de s’exiler des îles de Pix et d’Olympia afin d’échapper à
la folie meurtrière du conflit entre la Creepte et Olympia. Ce sont les
habitants respectifs de Momtem, où ils se réfugièrent avant que la
guerre ne finisse par les rattraper. Peuple errant, ils refondèrent leur
patrie sur une autre île au large de Valérianne, sous la direction
d’Uftos.


Momtem :
Momtem (« île du nord ») désigne deux îles qui furent érigées en ce nom
à deux époques différentes du Dagorìn. Elles sont érigées
respectivement en l’an 30 par Delta et en l’an 48 par Uftos, son
successeur. Elles abritèrent les malcraftiens fuyant le conflit entre
Olympia et Pix, qui devinrent les Mestreliaths.


Royaume des trois Pèlerins :
Le Royaume des trois Pèlerins est une nation malcraftienne établie dans
la dimension du Nether en l’an 8 du Dagorlìn par le prince Asane,
l’alchimiste Xeno et l’apprenti Lou. Cette colonie fut cependant
détruite par les créatures du Nether en l’an 14, date correspondant à la
fin de la colonisation du Nether par les malcraftiens, le portail étant
détruit.


Veldars :
C’est le nom que l’on attribue aux humains habitant le monde Nye Verden
avant le cataclysme et la dislocation de l’humanité en différents
clans. Ces humains ont eu la particularité d’acquérir le savoir
nécessaire pour retarder leur vieillesse et leur assurer une vie plus
longue. Ce sont eux qui, avides non pas de connaissances mais de
richesses, cherchèrent à joindre un monde parallèle à exploiter et
débouchèrent finalement sur l’End. Par logique, tout les malcraftiens
sont originellement des Veldars, mais ne se font plus désigner sous ce
terme vieillissant.




Prologue :

Depuis des temps immémoriaux, le monde de Nye Verden subit la folie
destructrice des hommes. Rongée de l’intérieure par des excavations
massives, ce monde d’opportunité était jonché, à sa surface, de maintes
habitations humaines.
Et c’est ainsi que tout commença. C’est alors
que l’homme, non content de vider ce monde de tout ce qu’il possédait,
songea à la découverte d’autres terres. Refusant de dépasser le
firmament, et sachant que rien de bon ne les attendait dans le néant,
décidèrent de se consacrer aux études de l’espace et ses impacts sur la
variation du temps. Ainsi, ils eurent la connaissance de mondes
parallèles, tout proches d’eux mais dans des flux dimensionnels
différents. Ils mobilisèrent dès lors tout leurs moyens afin d’y
accéder. De singuliers bastions furent construits, lieux où se
déroulaient des expériences tout aussi singulières, autour d’artefacts
anciens. Le projet fut un succès. Mais le prix à payer fut d’une
conséquence irréparable. Le passage qu’ils venaient d’ouvrir menait vers
un monde rempli d’êtres maléfiques, corrompus, et redoutables, dirigés
par un dragon d’ombre. Ce monde, l’End, contenait ainsi maints fléaux
qui menacèrent converger vers Nye Verden. Face à une telle menace, on
scella de suite le portail, mais trop tard car le dragon savait
désormais où frapper. Les créatures de l’End vinrent se répandre à leur
guise sur le monde de Nye Verden, avec une facilité et un pouvoir qu’eux
seuls maîtrisaient. Face à la résistance farouche des hommes, la colère
de l’Enderdragon fut sans égal. Un véritable mal se propagea tel un
virus, et une dimension d’ombre s’empara des hommes alors qu’un
cataclysme bouleversa les fondations de la terre. Certains réussirent à
s’en tirer, mais plus encore furent touchés par le mal venu de l’End.
Beaucoup devinrent des zombis et ne supportèrent pas la vue du soleil.
Les morts surgirent de terre sous forme de squelettes, et les mineurs
enfermés dans leurs propres souterrains commencèrent à affronter une
véritable invasion d’araignées mutantes et gigantesques, avant de subir
eux même une décrépitude qui fit d’eux des créatures informes animées
par la haine et le dégout : Les Creepers, ainsi furent il nommés. Le
reste de l’humanité erra et tenta de survivre tant bien que mal.
Rassasié, l’Enderdragon rappela à lui ses sbires, et les Endermans
quittèrent Nye Verden, désolée et défigurée, foyer d’infectes créatures
et d’une humanité désordonnée.

An 0-4 :
Un
clan humain devait connaitre un destin plus prospère que les autres.
Mieux organisé, le clan Malcraft, mené par Zuber et ses éminents
compagnons Njal et Ibouzaouni, rassembla autant de survivant que
possible. Détenteurs d’une longue vie et d’un savoir faire dans la
construction et l’extraction très avancé, les Malcraftiens décidèrent de
recréer une civilisation à partir de rien. Ainsi naquit une ville,
érigée en 4 années, ne portant d’autre nom que celui de leur monde
lui-même : Nye Verden.

An 8 :
La ville assure la sécurité de nombreux survivants qui vouent leur vie
au fonctionnement du clan. Une expansion survient et certains vont
s’installer plus profondément dans les terres. Cela expose
irrémédiablement la cité à un danger, celui des hordes affamées de
zombies et des Endermans n’ayant pas encore effectué leur voyage de
retour vers l’End… L’organisation encore balbutiante des malcraftiens
fut plongée dans un certain chaos durant lequel beaucoup de petits
groupes se dispersant chacun de leur côté. L’alchimiste Xeno et son
apprenti, Lou, parvinrent à ouvrir un portail vers le Nether, une
dimension infernale remplie de monstres, ce qui fit entrer d’immenses
créatures volantes, les Ghasts, qui ne tardèrent pas à bombarder la
ville de Nye Verden. Repoussant les Ghasts, Xeno, Lou et le prince Asane
parvinrent à entrer dans le Nether et abattre Ghaldur, le roi des
Ghasts. Ils y fondèrent une colonie, qui devint le royaume des trois
pèlerins. Mais les Ghasts et Zombis du Nether finirent par démolir le
royaume. Afin d’empêcher que le mal du Nether ne se répande sur Nye
Verden, Xeno n’eu d’autres choix que de sceller le passage à jamais.

An 15 :
Lentement mais surement, la menace zombi est devenue conséquente. Les
colons se replient sur Nye Verden, qui n’a toujours pas de
fortifications. N’ayant pas d’autres choix, le clan décide d’émigrer,
pendant que certains combattants couvrent leur retraite. Ainsi périrent
bon nombre de courageux héros, dont Zuber lui-même, Ce qui assura
cependant la survie du clan.

An 16 :
Dispersé dans les terres, le clan se dirige vers d’anciennes ruines,
dont le temple de glace et un hôtel abandonné, qui ont miraculeusement
survécus au cataclysme. Bon nombre trouvent refuge au sein de la cité
minière de Dol-Findel, récemment rénovée par l’ancien ingénieur du clan,
Waldoo, qui avait décidé d’entreprendre ces travaux en prévision, en
compagnie de son fidèle ami, un mineur amnésique qui avait de justesse
échappé à l’horreur des mines, et qui se présentait sous le sobriquet de
« Panpan ». Ce complexe souterrain allait de nouveau assurer la survie
du clan pour un temps.

An 23 :
Le clan ignorait que le cataclysme n’était pas tout à fait terminé.
Celui-ci se déclina en un gigantesque raz de marré qui s’abattit de
plein fouet. Submergé, le bunker offrit pendant plusieurs mois un abri
sous marin. Mais il fallait vite se rendre à l’évidence : Il fallait
sortir de là avant que l’oxygène et les vivres ne viennent à manquer.
Une chance inouïe voulue que l’entrée du bunker soit pile à la surface.
Une île entière s’offrit à eux, ainsi qu’un nouveau départ. Ainsi sur
cette île fut fondée la ville de Pix. Un événement tenant du miracle se
produisit alors : Zuber revint parmi eux d’on ne sait où, ayant
irrémédiablement changé. On le nomma désormais Squiller, une trouvaille.
Mais il était trop tard pour revendiquer la souveraineté du Clan tout
entier, et les malcraftiens se divisèrent : Squiller garda l’île de Pix,
et en fît son royaume, avec pour conseillers Ibouzaouni et Njal, tous
membres. L’aventurier Delta fonda la colonie de Momtem sur une île au
nord, et la gouverna. A l’est, on fonda l’île d’Olympia, dirigée par la
reine Ileana et le consul Iolma, sous les conseils de l’éminent Xeno.
Pix, Momtem et Olympia perdurèrent plusieurs années durant, grandirent,
s’étendirent de plus en plus, mais allant de cet fait aux avants de
leurs erreurs d’antan…

An 42 :
La situation devient critique, et les malcraftiens multiplient des
erreurs fatales. Découvrant un mystérieux Monolithe noir recelant une
puissance incommensurable, Njal s’adonna à des rites et fonda la guilde
de la Creepte pour mettre cela en application. S’y opposant, Iolma forma
une résistance. Ces conflits tant architecturaux que guerriers ne
firent que se diviser les Malcraftiens. Le paroxysme fut atteint lorsque
cette guerre des guildes entraina la destruction par le feu de l’île de
Momtem et la disparition de Delta. Agacé et fatigué, Squiller mena son
peuple vers d’autres îles de l’Archipel, laissant ces querelles de côté
jusqu’à ce qu’elles cessent d’elles même. Mais cela perdura encore un
temps, emportant la ville d’Olympia dans le brasier. Le château d’Ileana
fut déserté et perdu de sa splendeur à jamais. Mais l’essence de Pix
et ses anciennes puissances furent conservées sous forme magique par
Squiller.

An 46 :
Après un exode périlleux à travers les mers, Squiller désigna enfin un
endroit où s’établir. Les malcraftiens fondèrent Valériane et
s’organisèrent avec efficacité. La cité fut sécurisée. Des navires
furent construits afin de joindre un éventuel continent. Afin d’apaiser
les tourments de son peuple, Squiller mit à disposition de certains
privilégiés un dispositif magique, à partir des essences de Pix. Par ce
dispositif, les malcraftiens pouvaient rêver d’un monde sans douleurs,
sans limites, où s’épanouir, mais seulement en rêve…

An 50 :
Le continent est découvert et son exploration commence afin de trouver
tout ce qui pourrait servir au peuple malcraftiens. Ils tombèrent sur
une ancienne usine désaffectée. Bien que pensant y trouver des trésors,
les explorateurs furent accueillis par des hordes de monstres.
Ibouzaouni décida de mener une expédition afin de nettoyer l’usine et y
récolter tout ce qui pourrait être utile. D’autres, choisissant la
survie, s’implantèrent dans les terres avancées. D’autres encore
découvrirent un ancien temple dans lequel ils furent pris au piège. Mais
une plus grande menace encore se profilait à l’horizon : Une pyramide
fut découverte, cachant un portail vers l’End. Il s’ouvrit alors de
suite, libérant de nouvelles hordes d’Endermans, mais en un nombre
étonnement réduit. Il semblait en effet que le dragon avait perdu une
grande partie de sa puissance à se déchaîner sur Nye Verden, et l’End
c’était lui-même effondré sur lui-même. Pour réguler le flot
d’endermans, on posta des gardiens à la porte dimensionnelle.

L’Avenir appartient aux malcraftiens…



Le Royaume des trois Pèlerins est une nation malcraftienne établie
dans la dimension du Nether en l’an 8 du Dagorlìn par le prince Asane,
l’alchimiste Xeno et l’apprenti Lou. Cette colonie fut cependant
détruite par les créatures du Nether en l’an 14, date correspondant à la
fin de la colonisation du Nether par les malcraftiens, le portail étant
détruit.

Histoire :

Les 4 premières années du Dagorlìn, le clan de malcraft s’échine à
construire une ville de réfugiés suite au cataclysme. Au fil des années,
maints survivants vinrent se joindre à la cité. C’est alors qu’apparu
Xeno, un alchimiste et chercheur en distorsions temporelles, accompagné
de Lou, son fidèle apprenti, tout deux de la lignée des Darquois. Ils
firent de leur mieux pour aider le clan et furent très vite tenus en
haute estime par les malcraftiens.

Cependant Xeno poursuivait
ses recherches personnelles, car il essayait depuis toujours de joindre
une dimension mystérieuse connue sous le nom de Nether où se trouverait
peut être le salut de l’humanité. Mais cependant, nombreux furent ceux
qui décidèrent d’aller explorer de nouvelles contrer ou de s’y
implanter, pour leur profit personnel ou pour aider le clan, faisant
régner un certain chaos. C’est alors que vint Asane, un seigneur déchu,
qui informa Xeno que son ancien château recelait bon nombre de mystères
dans ses catacombes susceptibles de l’intéresser. Cependant les ruines
du château avaient était reprises par une communauté malcraftienne, et
Asane promit à Xeno qu’il pourrait explorer les catacombes s’il l’aidait
à reprendre son ancienne possession. Acceptant de suite, ils prirent
d’assaut la forteresse sans poser de questions.

Une fois le
château reprit, il s’empressa de jeter un œil à ces fameux artefacts. Ce
qu’il découvrit allait au-delà de ses espérances, car un portail
d’obsidienne se dressait fasse à lui. Utilisant ses connaissances, il
parvint très vite à ouvrir un portail débouchant sur le Nether. Fou de
joie, il proposa à Lou et Asane de se joindre à lui dans son expédition.
Mais avant même d’avoir pu s’approcher du portail, des hordes de
monstrueuses créatures volantes, des ghasts, en sortirent et
convergèrent sur Nye Verden, manquant de réduire à Néant le clan de
Malcraft déjà fragile. Prenant leur courage et leur épée à deux mains,
Asane, Lou et Xeno repoussèrent les créatures jusque dans la dimension
du Nether, et furent dès lors désignés comme étant « Les Trois Pèlerins
». Là, ils découvrirent enfin à quoi ressemblait ce monde auquel y
avaient accès. Il s’agissait en faute d’une dimension infernale, remplie
de pierres rouges et de lacs de laves en fusions. Nombre de monstres et
de ghasts en jonchaient la surface. Il semblait aussi que cette
dimension était dirigée par un roi, un ghast gigantesque du nom de
Ghaldur.

Mais les Trois Pèlerins ne perdirent pas espoir.
Construisant des fortifications autour du portail, ils menèrent une
guerre contre les ghasts et parvinrent à tendre un piège à Ghaldur. Ils
l’attirèrent dans une grotte remplie d’explosifs avant d’y mettre le
feu, provoquant la mort du Roi monstre. Ayant gagné du terrain, ils se
firent à l’idée que cette terre pouvait être colonisée, bien qu’elle ne
semblait pas plus sûre que Nye Verden. Ils fondèrent leur royaume
éponyme : Le Royaume des Trois Pèlerins. Une ville troglodyte fut érigée
et abrita un certain nombre de malcraftiens, qui prirent à leur tour le
nom de pèlerins du Nether.

Mais hélas le danger était loin
d’être écarté. En l’an 14, une nouvelle vague de monstres prit d’assaut
la cité, causant la fuite de bons nombres de malcraftiens qui
empruntèrent le portail pour retourner à Nye Verden. Mais dans la
panique, certains pèlerins s’égarèrent dans le Nether. Cette catastrophe
mit fin aux chimères des Trois Pèlerins, et Xeno prit la décision de
sceller le portail une bonne fois pour toute afin de mettre fin à la
menace. Ainsi fut détruit le Royaume des Trois Pèlerins.

Les
ruines du royaume continuent de joncher les alentours du portail du
Nether, et on raconte que maintes richesses s’y trouvent toujours. Les
pèlerins égarés dans le Nether subirent la malédiction des lieux et se
transformèrent peu à peu en hybrides mi-hommes mi-cochons, avant de
fonder des tribus. Ces malcraftiens déchus n’agissent que par la haine
qui anime leur cœur.


Mestreliaths et Momtem.

Les
Mestreliaths (« Ceux qui se réfugient ») sont les malcraftiens ayant
choisit de s’exiler des îles de Pix et d’Olympia afin d’échapper à la
folie meurtrière du conflit entre la Creepte et Olympia. Ce sont les
habitants respectifs de Momtem, où ils se réfugièrent avant que la
guerre ne finisse par les rattraper. Peuple errant, ils refondèrent leur
patrie sur une autre île au large de Valérianne, sous la direction
d’Uftos.

Momtem (« île du nord ») désigne deux îles qui furent
érigées en ce nom à deux époques différentes du Dagorìn. Elles sont
érigées respectivement en l’an 30 par Delta et en l’an 48 par Uftos, son
successeur. Elles abritèrent les malcraftiens fuyant le conflit entre
Olympia et Pix, qui devinrent les Mestreliaths.

Histoire :

En
l’an 30 du Dagorlìn, le conflit entre la Creepte et Olympia est
ravageur. Beaucoup de civils y trouvent la mort. Recherchant la paix et
la sécurité, beaucoup ont l’idée de partir vers d’autres terres, mais
personne ne s’y risque. Pourtant, Delta, un aventurier et explorateur,
propose aux malcraftiens d’entreprendre ce voyage, et leur promet une
terre où ils pourraient vivre sans danger. Un certain nombre décida de
le suivre dans son entreprise. Ils finirent par atterrir sur une île où
ils fondèrent Momtem. Là, Delta organisa son nouveau peuple, celui des «
Mestreliaths » comme on les nommait sur Pix. Hélas, l’île abritait un
morceau de la pointe d’Erech, susceptible de guider la Creepte jusqu’à
eux.

Ce peuple connu la paix pour un temps seulement. En l’an
42, des espions et porte-paroles de la Creepte parvinrent à s’infiltrer
au sein de la population, convoitant le morceau de monolithe.
L’apprenant, Iolma s’y rendit afin d’y mettre fin. Il estima n’avoir
d’autres choix que de raser radicalement la ville. Ainsi Momtem fut
ravagée par les flammes, et les Mestreliaths durent fuirent de nouveau.
Delta perdit la vie durant l’épuration de Momtem. Uftos rassembla autant
de survivants que possible, et s’ensuivit un nouvel exode pour ce
peuple mutilé.

En l’an 45, Uftos découvrit un nouvel archipel,
et choisit une île pour refonder la nouvelle Momtem. L’archipel fut
également colonisé par les Olympiens et Creeptiens ayant également fuit
leurs îles respectives. Valérianne fut fondée, voisine de la nouvelle
Momtem. Les relations furent très houleuses entre ces deux nations, car
les Mestreliaths considéraient toujours les Creeptiens et Olympiens
comme responsables de tout leurs maux. Pourtant, Ileana, nouvelle
meneuse des malcraftiens e Valérianne, tenta d’améliorer les relations
avec Momtem.

Actuellement, Momtem conserve son statut de
royaume à l’écart, sans pour autant tenter de concurrencer Valérianne.
L’ancienne Momtem, quand à elle, fut pendant un temps un lieu de
pèlerinage et de chagrin pour les Mestreliaths avant que son emplacement
ne sombre dans l’oublie. Pourtant ses ruines recèlent toujours
d’anciennes reliques et de trésors convoités par maints aventuriers qui
en cherchent sans cesse l’emplacement.




La Creepte de Pix :

La
Creepte est une organisation secrète de rites profanes et démoniaques
visant à extraire les puissances du Nether. Elle fut fondée par le
Darquois Njal durant l’an 27 du Dagorlìn et continua de perdurer sur
Valerianne. D’abord inoffensive institution religieuse, elle finit par
basculer dans la magie noire et entra en conflit avec les inquisiteurs
d’Olympia, menant Pix à la ruine.

Histoire :

En
l’en 25, les malcraftiens colonisent un archipel et fondent les villes
de Pix et d’Olympia sur deux îles différentes. Durant l’exploration,
l’archimagie Njal, qui était également un entrepreneur de génie et un
commerçant maritime prospère, fut attiré par une forme de magie située
quelque part dans l’océan. Suivant son instinct, il finit par découvrir
un immense monolithe noir. Il ignorait qu’il se trouvait en présence
d’une relique de l’ancien monde : la pointe d’Erech, un monument
construit par les Veldars sur lequel convergent tout les flux
dimensionnels du Nether, une dimension infernale.

Animé de
nobles intentions, Njal tenta d’en extraire la puissance magique afin de
contrôler les Creepers, qui à l’époque pullulaient et détruisaient bon
nombre de constructions, et particulièrement les installations
portuaires de sa compagnie maritime, et ainsi créer une protecion pour
son peuple. Il n’hésita pas pour cela de s’entourrer de magiciens et
démonistes. Mais cela finit par se retourner contre Njal, et
l’incroyable puissance du monolithe fit perdre la raison à bon nombre de
ses sbires, qui commencèrentà établir un culte religieux autour du
monolithe. Il fonda alors la Creepte et amassa un nombre de fidèles
élevé, dont Squiller lui-même durant un temps. Cette religion n’eu en
premier lieu rien de bien singulier vis-à-vis d’autres religions, mais
très vite rites immoraux, sacrifices humains et autres atrocités y
furent monnaie courante. Des monuments en son nom furent érigés sur Pix,
fruits de la fortune amassée par Njal si bien que les habitants de
l’île eux-mêmes finirent par adopter le nom de Creeptiens. Ces
perturbations magiques furent la cause de la corruption des îles et la
propagation du mal.

A force de tenter d’extraire les ressouces
du monolithe, les Creeptiens finissent par le faire exploser, et il se
disloqua en maints morceaux allant de la taille d’un rock à cette d’un
grain de poussière, qui se dispersèrent dans les alentours. Beaucoups de
creeptiens réussirent à s’en procurer un morceau afin de combler leur
manque. Njal, dérouté par la tournure des événements, tente dès lors de
supprimer ce qu’il reste du monolithe. Il découvre qu’un morceau de
celui-ci se trouve enfouit sous l’île d’Olympia… Il se met alors en
route pacifiquement afin de pouvoir l’extraire et le détruire.

Refusant
de voir l’île d’Olympia touchée par ce qu’il considérait comme un fléau
fléau, le consul Iolma forma un groupe de résistance. S’ensuivit alors
une querelle sanglante entre les deux îles. Les possessions terrestres
de Njal furent totalement incendiées et la Creepte dû dès lors
s’installer sous terre pour être mieux protégée. Refusant le combat et
rejetant la magie, certains malcraftiens, dirigés par Delta, s’enfuirent
vers une île vierge où ils fondèrent la ville de Momtem. Mais cette
mise à l’écart fut vaine. En effet,ils ignoraient que l’île habritait
déjà un morceau du monolithe, et très vite des sectateurs de la creepte
vinrent pour l’extraire. S’y opposant, et pensant qu’il s’agissait d’une
tentative d’endoctrinement, les inquisiteurs et Iolma attaquèrent les
portes parole creeptiens en plein cœur de Momtem. La bataille détruisit
la ville et causa la mort de Delta ainsi que l’exode des Mestreliaths.
La désolation était telle que Squiller décida de nouveau de conduire son
peuple vers d’autres terres, et la creepte ne donna plus aucun signe
d’activité pendant un temps.

Mais une fois la ville de
Valérianne construite, la guilde secrète et Njal ne tardèrent pas à
refaire surface. Bien que l’absence du monolithe n’ait affaibli les
membres de la secte, les rites continuèrent à être perpétrés et la
creepte vise désormais de nouvelles puissances : celle de l’End, qui
leur est accessible depuis une mystérieuse pyramide émergeant des eaux.
Mais Njal, tentant de racheter les atrocités de la Creepte, ne se
détourne pas de sa principale mission : Anihiler toutes traces restantes
du monolithe. Ils s’e nprend donc à certains navires marchant, qui
transportent dans leurs cales de la ppoussière de monolithe, devenue une
drogue très prisée mais dangereuse car messie du mal. Toutefois ces
agissements sont considérés par beaucoup comme des actes de piraterie.
Ainsi la Creepte poursuit une mission mal perçue par beaucoup de
malcraftiens.

_______________________________________

Be HAP.
Revenir en haut Aller en bas
ibouzaouni
Massacreur de squelettes
Massacreur de squelettes
avatar

Messages : 726
Description : I'M BUMPED! /o/

MessageSujet: Re: Histoire de Nye Verden   Ven 21 Sep - 5:32

Hourri

_______________________________________
BROFIST! Autiste

Revenir en haut Aller en bas
 
Histoire de Nye Verden
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La fausse histoire d'un vrai menteur.
» [Kamy]L'histoire d'un Crâ...
» L'histoire de Dietrich de la famille Hohenloe
» Le Foot en LR une longue histoire : aujourd hui l AS BEZIERS
» Liqueur panda de brume; histoire, description et questions

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Malcraft :: Espace communautaire :: Zone roleplay-
Sauter vers: